Assaut & Stratégie

C'est la guerre !

Vous n'êtes pas identifié.

#1 04-01-2011 23:45:25

Falco
Invité

R.A.Z.

Après tant de batailles, de victoires et de défaites, la plupart d’entre nous étions devenus des yétis de guerre (ou ce que vous voulez mais moi je suis un yéti) et nous devenions trop dangereux pour la F.I. qui avait de plus en plus de mal à nous contrôler.
Elle balança donc LA bombe et tout fut terminé en un instant... tout ? Pas tout à fait. Alors je ne vais pas entrer dans des considérations mystico-religieuses mais après avoir vu le grand flash je me retrouvais au milieu d'un brouillard dense devant un petit vieux à la barbe blanche et vêtu d'un manteau rouge... Oui le Père Noël existe, je l'ai vu !
Il me raconta sa vie ; que comme les enfants ne croyaient plus à rien,  il se retrouvait au chômage et qu'il faut bien vivre, que des nains et un cheptel de rennes ça demande de l'entretien et que ça coûte cher et bla bla bla...
Tout en marchant, nous nous rapprochions d'un mur avec des milliers de photos. Là il s'arrêta net de parler et se mit face à moi, il sortit un papier signé de la main de la F.I. (je me demande au final si elle a une main ?).
« Bienvenue dans la Return from Annihilation Zone ! Vous êtes ici parce que vous êtes ‘’un cocher la case utile’’ de guerre ! Ah oui tu es un quoi ? J'ai le choix entre bac à feuilles de tabac brulées, dracosire rouge, clown sadique ou autre...
- Euh autre... je suis un yéti !
- Un yéti ?!? Bien comme tu veux...Ici derrière moi se trouve tout les portraits avec les noms des différentes réincarnations de tous les commandants de toutes les guerres de la F.I.
- Pourquoi je l'ai jamais vu avant ?
- J'en sais rien moi je suis nouveau ici, je suis encore en période d'essai... Bref tu choisis ton nouveau nom et tu repars en bas faire ta guerre de tarés... »
Je regardais mon portrait et vis mes anciens noms. Je remarquais de longues armoires sur ma droite. « Qu'est ce que tout ça ?
- C'est l'ensemble des logs te concernant ainsi que la liste de toutes tes unités... Vu la quantité de paperasse ça m'étonne pas qu'il y ait une panne de papier à la photocopieuse.
- Je choisis Shrapnel parce que mon précédent pseudo n’a jamais convaincu personne... Tous mes anciens compagnons d’arme continuent à m’appeler ainsi.
- C'est toi qui vois mon petit
- Et maintenant je fais quoi ? »
Il regarda sa montre puis son papier : « Alors si j'ai bien compris tu rejoins les autres et tu vas passer l'épreuve des trois questions avant de retourner sur le champ de bataille. Ou pas d'ailleurs... » Il eut un petit sourire sadique, celui que le maître du donjon arbore dans les jeux de rôle quand on tombe dans son piège.
« Les autres ? » dis-je.
Il leva le bras et montra 8 personnes. C'était 4 autres commandants accompagnés l'un par Blanche Neige, l'autre par Harry Potter, le suivant par Fantômette et le dernier par Bibi phoque... Les temps avaient l'air d'être dur pour les héros enfantins... Je reconnaissais rapidement les commandants :
Chewie dévorait des yeux Blanche Neige, Dark Taurus tentait d’allumer avec un briquet ce qui était pour lui un bâton d’encens dans la main d’Harry Potter, Mjr Armstrong essayait de piquer la trottinette motorisé de Fantômette et Magnifico bavait sur Bibi phoque. Je les saluais en faisant notre check secret.
Les accompagnateurs tirèrent à la courte paille et le Père Noël fut perdant : "Merrrr...credi c'est encore moi qui vais devoir faire leur retour... Bon mettez vous en ligne. Si vous répondez bien, vous redescendrez faire la guerre, sinon votre âme sera détruite !"
Chewie passa en premier
« Quel est ton nom ?
- Chewie !
- Quel est ton but ?
- Faire la guerre !
- Quelle est ta couleur préférée ?
- Rouge !
- Bien tu peux passer et prendre une pilule au hasard...
- C'est quoi ces pilules ?
- C'est pour oublier que tu es passé ici. Elles décident aussi dans quelle armée tu vas... Il y a rouge, bleue ou verte mais au suivant ! »
Ensuite ce fut au tour de Dark Taurus qui se sentait très confiant après le passage de Chewie
« Quel est ton nom ?
- Dark Taurus !
- Quel est ton but ?
- Faire la guerre !
- Quelle est ta couleur préférée ?
- Bleue, non Rouge haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!! »
Et il tomba dans une oubliette.
« Suivant !
Quel est ton nom ?
- Mjr Armstrong !
- Quel est ton but ?
- Faire la guerre !
- Quelle est la capitale de la Mongolie extérieure ?
- Je sais paaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas!!! »
Lui aussi tomba dans l'oubliette.
Et ce fut mon tour.
« Quel est ton nom ?
- Shrapnel !
- Quel est ton but ?
- Faire la guerre !
- Quelle est le modificateur de vitesse du VBCI dans la neige ?
- Un VBCI vide ou plein ?
- J'en sais rieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen!!! »
La trappe s'ouvrit et le Père Noël disparut. Nous en profitâmes pour récupérer Dark Taurus et Mjr Armstrong qui s'étaient agrippés à la trappe avant de tomber dans les tréfonds obscurs du néant distordu par le vide glacial des ténèbres oubliées.
Magnifico me demanda « Comment sais-tu ça ?
- C'est le genre de chose qu'un chef sait... »
Je rattrapais Chewie et tentais de lui faire recracher la pilule. Mission quasi impossible quand on connaît l’attachement qu’à le woki à ne pas régurgiter ce qu’il a mangé. Après de longs efforts ce fut fait et là horreur ! Il avait pris une pilule verte et était normalement condamné à vivre dans les limbes de la désertion. D’ailleurs nous non plus n’avions pas pris de pilules puisque le père Noël avait disparu avec.
Nous étions bloqués dans la R.A.Z. …
Il fallait prévenir un responsable mais comment faire ? Nous n’étions que 5 yétis et pas assez de neurones pour trouver une telle solution. D’autant plus qu’aucun de nous n’avait les neurones de chef, la compagnie étant dissoute…

Les aventuriers du yéti perdu

Dans mes réflexions m’étant perdu,
Je n’avais point vu que Magnifico
Sans se faire prier avait disparu
Et tous nos appels restèrent sans échos.

Quand soudain le gril vint nous titiller
Par son fumé flottant jusqu’à nos nez.
Maîtres yétis par l’odeur alléchés
Allèrent voir de quoi il retournait.

Nous n’avions qu’à nous laisser guider
Par ces dérivants signaux de fumée.
A l’origine des fumeux messages
Etaient le yéti et son carnage

Bibi Phoque sur un feu de logs cuisait !
Devant cet abominable outrage,
Car à Crushbones le combustible était
Je lui tins à peu près ce langage :

« Te sens tu bien dans ton crâne mon ami ?
Sais-tu le nombre de secrets détruits
Par les flammes impies de tes clowneries ?
Mais tout ceci me met en appétit !»

Morale
Aucune m…
Je fus coupé par la réception de gouttes de liquide sur mon pelage. Je pensais d’abord que c’était de la bave, conséquence du ptyalisme de Chewie préparant une phase intensive de mastication mais c’était bien pire que cela. Toute cette fumée avait déclenché une alerte incendie. La vaporisation d’eau s’était mise en marche et ce fut le drame :
D’une part le feu fut éteint et la viande incomplètement fumée… Pour un yéti c’est atroce, d’autant plus que nous commencions à être mouillés.
D’autre part Fantômette, Harry Potter et Blanche Neige moururent :
En effet Fantômette qui pilotait sa trottinette motorisée perdit le contrôle de son véhicule suite à un aquaplanage.  Elle bascula en avant, percuta avec sa mâchoire le guidon et son masque accrocha la manette des gaz. La trottinette accéléra, trainant sur le béton nu le corps de Fantômette vers son destin funeste. Harry Potter bavait devant la tunique mouillée de Blanche Neige. La trottinette fonça sur lui et il l’évita de justesse, enfin presque puisqu’elle lui roula sur le pied. De plus dans son mouvement de recul, il venait de trépaner la jolie Blanche Neige avec sa baguette magique. Elle tomba sur les rayonnages immenses de logs d’un artilleur qui basculèrent et les ensevelirent sous des tonnes de paperasses. La trottinette fit demi-tour et vint s’écraser sur le tas de papier, explosant dans une boule de feu et faisant flamber les corps des 3 malheureux... (petite musique)
Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, les yétis avaient maintenant droit à un méchoui gratuit… Enfin pas tout de suite à cause de notre rejet de l’eau, nous devions attendre à l’abri la fin de l’alerte dans le couloir des avatars.
Soudain j’entendis des rires de yétis derrière moi et ce fut le choc :
Chewie portait en guise de couvre-chef une relique. C’était le slip à StefBlood de la compagnie T2S… Magnifico s’était coincé la tête dans un masque clouté en cuir, Mjr Armstrong jouait avec un bisounours qui faisait du bruit quand on lui appuyait sur le ventre et DT essayait de rentrer dans un exosquelette après avoir extrait une peluche de l’intérieur. Il y avait aussi tout un tas d’ossements avec des chapeaux de pirates, une robe de princesse pudibonde, une peau de louve-garou, une collection complète de têtes d’ours empaillées, un gâteau moelleux, une boîte d’épice…
« Mais arrêter de faire les débiles avec ces pièces de musée, vous êtes vraiment intenables… Si vous cassez quelque chose on va se faire engueuler ! » Et c’est là que je vis, cachée derrière un tableau représentant des soldats napoléoniens, une grosse caisse pleine de poussière portant une inscription peinte en rouge sur le coté. Je lus à haute voix : « Mé…ga…tron… MEGATRON ! »
Les autres yétis s’arrêtèrent nets, un peu comme un lapin crétin traversant une route face aux phares d’une jeep roulant à pleine vitesse. Ils m’entourèrent près de la caisse. Nous étions devant le Saint Graal du monde d’Assaut et Stratégie, l’arme ultime qui rétablirait l’équilibre dans la Force Internationale. Cette chose que des générations avaient vainement cherchée, était juste devant nous.
« Il faut l’ouvrir » dis-je.
Nous enlevâmes le couvercle avec précaution et nous tombâmes sur un message manuscrit.
« Je l’ai emprunté pour une mission spéciale, je le rendrai après. Signé : Johnny B. Good, agent spécial de la F.I. »
Nous criâmes à l’unisson : « NON ! Il nous l’a volé, notre Précieuuuuuuuuuux ! »
C’est alors que nous entendîmes SA voix, la voix de la F.I., si belle et mélodieuse…
« Put*** mais c’est quoi ce bordel ! Je savais bien que ces intérimaires étaient des branquignoles ! »
Je pris alors la parole :
« Ô sainte et miséricordieuse F.I. accorde nous de quitter cette R.A.Z. Nous voulons juste rejoindre nos camarades sur le champ de bataille et combattre à leur côté en ton nom. »
Il y eu alors un énorme flash aveuglant et quand ma vue revint nous étions dans un hélicoptère avec mes comparses, quelques reliques et un morceau de phoque cuit qui nous déposa à côté du QG (l’hélicoptère pas le phoque tongue). Le sergent instructeur nous donna des armes et sa bénédiction : « Que la Force Internationale soit avec vous ». Nous partîmes alors en guerre avec la ferme intention de retrouver l’agent spécial de la F.I. qui savait ou se trouver le Mégatron…

TO BE CONTINUED

Post Scriptum :

Je tiens à remercier les Monty Pythons, J.R.R. Tolkien, Georges Lucas, les Happy Tree Friends, Jean de la Fontaine, Dorothée, mes comparses yétiesques et la louve pour leur inestimable aide à la création de ce R.P.
Je tiens aussi à saluer tout les joueurs et compagnies cités ou sous-entendus (et aussi celles et ceux qui ne le seraient pas) pour la bonne ambiance générale (malgré les quelques coups de gueule sur certains points de règle tongue) qui règne sur ce jeu et qu’il est difficile de retrouver ailleurs…
A tous je vous souhaite une bonne R.A.Z. !

 

#2 05-01-2011 03:56:14

Chewie
Invité

Re: R.A.Z.

lolup

 

#3 05-01-2011 09:31:47

striper
Invité

Re: R.A.Z.

lolup +1

j'ai tout simplement explosé de rire dans ma chambre en reveillant tout le monde. gg smile

 

#4 05-01-2011 11:22:26

Thorito
Invité

Re: R.A.Z.

lolup +2

 

#5 05-01-2011 15:03:17

Goulzaure
Invité

Re: R.A.Z.

lolup +3

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB