Assaut & Stratégie

C'est la guerre !

Vous n'êtes pas identifié.

#1 07-03-2011 22:45:04

brunhild
Invité

Sommeils agités

Yan et Brünhild regardaient le feu de camp l'air maussade. Encore une agression sur leurs motards venait de se produire, après celle de Brünhild, c'est la bande de Yan qui fut visée.

« Yan, nous devons réagir, en tant que ta supérieure, je te somme de trouver une solution. Notre image va finir par se ternir, et avec la nouvelle recrue, cela ne peut être que mauvais. Ce pillard de Mazembroz doit comprendre que nous ne rigolons pas.

-Bino m'a l'air correct et fidèle, mais tu as raison, ça dure depuis trop longtemps, l'image est importante pour les affaires. Yan faisait tourner un écu entre ses doigts, l'image des flammes dansant dans ses yeux. Et les Hells Angels sont tournés en ridicule, des rumeurs circulent déjà parmi mes miliciens, ce n'est plus qu'une question de temps avant la mutinerie... ou pire, la demande d'augmentation de salaire. Laisse-moi faire, d'ici demain, j'aurai ta solution. »

Yan n'était pas à proprement dit sous les ordres de Brünhild, elle n'était qu'une écrivaine, servant ses intérêts par son efficacité et ses dépêches de propagandes, bonne pour le moral des troupes. Mais elle avait raison. Il partit donc entre les bosquets, si Mazembroz pouvait être attaquable, il trouverait la faille à sa défense et ses alliés rouges. L'autoroute non surveillée de l'armée rouge était une aubaine que n'importe quel stratège avait déjà prit en compte, et Yan en faisait partie. Le terrain étant idéal, Mazembroz tombera et avec lui, la prime ira dans la poche du 'H A' et la réputation serait sauve.


Le lendemain, au crépuscule, Yan vit enfin les pillards, perchés en haut d’un plateau, le soleil déclinant les perdit, les motos, boueuses et infâmes, de la bande de Mazembroz brillèrent d’un éclat n’échappant pas à l’œil du chasseur de prime. Quelques minutes plus tard, Brünhild était prévenu, et dans l’instant les deux bandes préparaient leurs bécanes, lustrant leur si cher sigle représentatif de la mort dans les lignes adverses. Brünhild donna enfin le signal, le bruit des motos dévalant les collines d’asphaltes s’entendaient à des lieux de là. La traversée des lignes adverses se fit sans encombre, deux victimes furent choisies et misent à terre puis les Hells Angels rentrèrent à leur campement.


Yan partit empocher les primes pour ces deux dangereux malfrats pendant que Brünhild écrivait la nouvelle gazette :

« Flash spécial, Mazembroz, le pillard sans cœur et sa bande viennent de subir de lourdes pertes : la moitié des leurs sont tombés sur le champ d’honneur. »

Dernière modification par brunhild (07-03-2011 22:45:58)

 

#2 08-03-2011 00:20:48

Mazembroz
Invité

Re: Sommeils agités

- Maître, nous avont été attaqués et deux de nos braves sont décédés.
- Nous nous vengerons ! Quels sont les auteurs de cette opération de lâches ?
- Les H A maître.
- Bien, nous écraserons ces pleutres sur un futur champ de bataille, ce n'est qu'une question de temps.
- Mais, maître, les H A sont plus nombreux que nous !
- Et alors ? Nous débusquerons ces couards jusque dans leurs chiottes et nous les exterminerons un à un.
- Mais, maître, les H A ont des bécanes plus puissantes que les nôtres !
- Aucun problème, nous leur ferons tous avaler leur extrait de naissance à ces petites bites.
- Mais, maître, les H A sont des gonzesses !
- Je sais, qu'est-ce que je viens de dire depuis 10 minutes ? Des lâches, des pleutres, des couards, des petites bites, des gonzesses, quoi ! Nous leur ouvrirons le ventre à la baïonnette et les pendrons aux plus hautes branches des arbres avec leurs propres tripes.
- Mais, maître, les H A sont des VRAIES gonzesses. Avec des mini roses et des bas résilles !
- .... ?!? ...  Bouhouhouhouhou...

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB